Services
Solutions
Support

Les termes techniques... expliqués

 

 

- AVL :

 

Le terme Automatic Vehicle Location (AVL) désigne une famille de techniques avancées permettant de suivre en temps réel le parcours d’un véhicule.

Le système à été pour la première fois mis en place dans les années 1980 en Grande-Bretagne, chez Securicor, une société qui s'occupait de protéger les fourgons blindés utilisés pour les transports de fonds. Une série d'attaques mortelles avait engendré la nécessité d'une protection et d'une communication sécurisée, mais également le besoin de savoir à tout moment à quel endroit se trouvaient précisément les transporteurs. Securicor mit donc en place l'AVL (Automatic Vehicle Location), un système de localisation très fiable, et surtout très bien protégé, utilisant les ondes hertziennes. Conçu par des ingénieurs de la Royal Navy, ce dispositif permet de localiser un véhicule dans un intervalle variant de 13 secondes à 28 minutes.

 

- Géolocalisation :

 

La géolocalisation ou géoréférencement est un procédé permettant de positionner un objet ou une personne sur un plan ou une carte à l'aide de ses coordonnées géographiques. Cette opération est réalisée à l'aide d'un terminal capable d'être localisé grâce à un système de positionnement par satellites (et un récepteur GPS par exemple) et de publier (en temps réel ou de façon différée) ses coordonnées géographiques (latitude/longitude). Les positions enregistrées peuvent être transmises en temps réel vers une plateforme logicielle de géolocalisation. La transmission temps réel nécessite un terminal équipé d'un moyen de télécommunication de type GSM ou GPRS lui permettant d'envoyer les positions à des intervalles réguliers. Ceci permet de visualiser la position du terminal sur une carte à travers une plateforme de géolocalisation le plus souvent accessible depuis internet.

Nos solutions easyFleet et easyTime permettent toutes deux d'utiliser cette technologie à des fins d'amélioration de la productivité des entreprises.

 

- Geofencing :

 

Le gardiennage virtuel (en anglais, geofencing) est une fonction d'un logiciel de géolocalisation qui permet de surveiller à distance la position et le déplacement d'un objet et de prendre des mesures si la position ou le déplacement s'écarte de certaines valeurs fixées d'avance.

Le gardiennage virtuel utilise les données reçues par un récepteur GPS embarqué et transmises par téléphonie mobile.

Des zones peuvent être définies par l'utilisateur. Par exemple :
- une zone d’utilisation normale dans laquelle un véhicule peut se déplacer ;
- une zone interdite dans laquelle le véhicule ne doit pas entrer.

Le système générera ensuite des alertes lorsqu'un véhicule démontrera certains comportements prédéterminés. Par exemple :
- une alerte de position lorsqu’un véhicule pénètrera en zone interdite ;
- une alerte de kilométrage parcouru lorsqu'un véhicule parcourra plus d'un certain nombre de kilomètres au cours d'une journée ;
- une alerte de vitesse lorsque le véhicule dépassera une certaine vitesse.
Les alertes sont paramétrables par l'utilisateur et elles lui sont transmises par courrier électronique, par SMS ou par un serveur Web.

Notre solution easyFleet permet le geofencing.

 

- GPRS :

 

Le General Packet Radio Service ou GPRS est une norme pour la téléphonie mobile dérivée du GSM et complémentaire de celui-ci, permettant un débit de données plus élevé. C'est une technologie à mi-chemin entre le GSM (2e génération) et l'UMTS (3e génération).

Le GPRS est une extension du protocole GSM : il ajoute par rapport à ce dernier la transmission par paquets. Cette méthode est plus adaptée à la transmission des données. En effet, les ressources ne sont allouées que lorsque des données sont échangées, contrairement au mode « circuit » en GSM où un circuit est établi pour toute la durée de la communication.

Nos modules FOX Lite, FOX, FM Terminal et Personal Tracker utilisent tous les quatre des puces GPRS.

 

- GPS :

 

Le Global Positioning System ou GPS est un système de géolocalisation fonctionnant au niveau mondial. Ce système a été mis en place à l'origine par le Département de la Défense des États-Unis. Il est très rapidement apparu que des signaux transmis par les satellites pouvaient être librement reçus et exploités, et qu'ainsi un récepteur pouvait connaître sa position sur la surface de la Terre, avec une précision sans précédent.

Une personne munie de ce récepteur peut ainsi se localiser et s'orienter sur terre, sur mer, dans l'air ou dans l'espace au voisinage proche de la Terre. Le GPS a connu un grand succès dans le domaine civil et engendré un énorme développement commercial dans de nombreux domaines : navigation maritime, sur route, localisation de camions, randonnée, etc. De même, le milieu scientifique a su développer et exploiter des propriétés des signaux transmis pour de nombreuses applications : géodésie, transfert de temps entre horloges atomiques, étude de l'atmosphère, etc.

Le GPS utilise le système géodésique WGS 84, auquel se réfèrent les coordonnées calculées grâce au système. Le premier satellite expérimental fut lancé en 1978, mais la constellation de 24 satellites ne fut opérationnelle qu'en 1995.

 

- Point d'intéret :

 

En topographie, un point d'intérêt (PI ou POI en anglais pour Point of Interest désigne un site utile, un point digne d'intérêt. Ce terme est utilisé par différents logiciels de navigation et appareils GPS; il désigne un endroit ou destination potentiellement intéressant(e).
Un POI peut être une attraction touristique, un site, un dépot, un client, etc., donc un endroit intéressant et/ou utile.

Avec nos solutions easyFleet et easyTime, c'est vous qui définissez vos PI en fonction de vos besoins.